boeuf bourguignon

Un plat typiquement familial, à base de viande de boeuf à braiser.


"13 - Un mardi soir comme les autres

 

Vivienne et Pauly échangeaient sur l'évolution des attentes des femmes au fil du temps tout en épluchant des navets ronds. Elle était d'accord avec lui, les attentes avaient bel et bien évolué. Il fut rassuré. Lola était recroquevillée sur le canapé, appuyée contre l'épaule de Julien. Elle lui faisait voir, sur son Iphone, les dernières photos de la maquette de son prototype.
- Tu sais, le p'tit con qui m'emmerde à chaque réunion dont je t'ai parlé ?
- Ouais...
- Il a un nom pas possible !
- Envoie.
- Camille Fortune !
- Ah ouais...Tu me diras, c'est mieux que Gérard La Guigne !
Ils ricanèrent comme des mômes au milieu des coussins.
- Qu'est ce qui vous fait bidonner comme ça, les nains ? s'agaça Pauly qui pensait qu'ils auraient pu filer un coup de main en cuisine plutôt que de glousser comme des benêts."

 

(extrait de La Vie Rayée, de Sacha Stellie)


Pour la viande
    Boeuf à braiser ( de la Limousine de chez Gourmelen, bien sûr ! ) : 1.5 kg
    Carotte(s) : 2 pièce(s)
    Oignon(s) : 1 pièce(s)
    Farine de blé : 30 g
    Gousse(s) d'ail : 2 pièce(s)
    Vin de Bourgogne : 1.5 l
    Huile de tournesol : 3 cl
    Sel fin : 6 pincée(s)
    Moulin à poivre : 6 tour(s)
    Fond de veau : 40 cl

et si on faisait un boeuf bourguignon ?
et si on faisait un boeuf bourguignon ?

    Pour la garniture
    Lardon(s) : 150 g
    Oignon(s) grelot : 150 g
    Champignon(s) de Paris : 150 g
    Sucre en poudre : 10 g
    Beurre doux : 50 g
    Huile d'olive : 3 cl
    Pour le dressage
    Persil plat : 0.25 botte(s


1) La veille

Couper et dégraisser légèrement la viande. Éplucher et tailler en gros morceaux les carottes et l'oignon.Éplucher et dégermer les gousses d'ail.
Mettre la viande et la garniture dans le vin rouge et faire mariner toute une nuit au réfrigérateur.

2) Pour la viande

Égoutter la viande et la garniture en conservant le vin. Séparer la garniture et la viande. Effeuiller le persil, conserver les tiges pour la cuisson et les feuilles pour le dressage.

Dans une cocotte chaude, mettre l'huile de tournesol et colorer les morceaux de viande environ 1 min de chaque côté. Ajouter la garniture aromatique, assaisonner de sel fin puis cuire doucement pendant 3 min. Singer (c'est-à-dire ajouter la farine) et cuire à nouveau 1 min tout en mélangeant pour bien incorporer la farine. Mouiller avec le vin rouge puis avec le fond de veau. Ajouter les tiges de persil et compléter avec de l'eau si nécessaire, faire bouillir puis baisser le feu et laisser mijoter pendant 2h30.

Lorsque la viande est cuite, la retirer de la cocotte, passer la sauce au chinois pour la filtrer, vérifier sa texture et si elle est encore trop liquide, la réduire pendant quelques minutes. La goûter et l'assaisonner de sel et de poivre.

3) Pour la garniture

Éplucher les champignons au couteau.

Disposer les oignons grelot dans une poêle, ajouter de l'eau à mi-hauteur, 20 g de beurre et 1 cuillère à soupe de sucre. Couvrir au contact avec un papier sulfurisé et cuire jusqu'à évaporation complète de l'eau. Lorsque le sucre commence à caraméliser, ajouter 1 cuillère à soupe d'eau et bien enrober les oignons de caramel.

Dans une casserole d'eau froide, mettre les lardons et faire bouillir pour les blanchir. Bien les égoutter, puis les colorer dans une poêle antiadhésive bien chaude. Réserver ensuite sur du papier absorbant. Dans la même poêle, mettre un filet d'huile d'olive et faire sauter les champignons pour les colorer. Réserver.

4) Pour le dressage

Ciseler les feuilles de persil.
Dans un plat, déposer la viande, verser dessus la sauce et disposer les garnitures. Accompagnez ce plat traditionnel de pommes de terre vapeur, de pâtes fraiches ou de riz pilaf.

Écrire commentaire

Commentaires: 0